Rencontre Zoom

CD Rencontre, Michel Benita, le CD

Gérard Trémège occupe depuis 2001 la fonction de maire de Tarbes, à l'occasion d'une rencontre exceptionnelle, Robert Kaddouch remarque ses talents de "faiseur de mélodies", ces chants d'une rare intensité le séduisent au point de concrétiser un album avec un des grands contrebassistes français, Michel Benita.

Plus de détails

Auteur(s) Robert Kaddouch, Michel Benita

12,00 € TTC

En savoir plus

Une rencontre n’est jamais fortuite…

« A l’occasion d’une cérémonie au cours de laquelle Gérard Trémège, le Maire de ma ville, Tarbes, me déclare citoyen d’honneur, je me pose la question de savoir comment je vais manifester ma satisfaction d’une telle reconnaissance civique ?

Je découvre alors que mon Maire est aussi, à ses heures, et dans la stricte intimité, compositeur.

Je me procure alors une de ses compositions, une belle chanson, et l’examine avec des techniques que j’ai extraites des conférences données par Bela Bartok (le célèbre compositeur roumain) sur les procédés avec lesquels il traitait les chansons populaires roumaines, source de son inspiration.

Une fois à l’œuvre, j’eus l’agréable surprise de constater que cette belle mélodie traversait non seulement l’épreuve de la déconstruction, de la mutation infligée par la rencontre avec un univers étranger, le mien, mais aussi qu’elle restait inlassablement dans l’oreille.

La Maire, Gérard Trémège, fut très touché de l’attention que j’avais portée à sa production. Je lui relatais alors ce que Bartok évoquait ce type de travail de cette manière : « traiter une mélodie qui émane du cœur, c’est comme sertir un joyau ». Voyant mon Maire, malgré tout, humble et dubitatif quant à la qualité de sa composition, je lui proposais alors de lui en faire une analyse détaillée. La séance dura plus d’une heure, et je pus étayer ce que je nomme « l’insolence de l’ignorance » ou comment l’absence de connaissance des techniques de composition peut amener à réaliser ce que nul technicien formé ne peut accomplir, car trop rivé aux standards acquis.

De notre admiration respective pour des qualités que cherchait probablement l’un chez l’autre, est née entre Gérard et moi, une discrète amitié, pleine d’humanité, qui a naturellement débouché sur ce projet inédit : une rencontre entre deux hommes qui n’ont, à priori, rien à se dire  et que la musique va réunir ! Quelle belle aventure artistique et humaine. »

Robert Kaddouch

« J’ai toujours rêvé d’être musicien. Un des plus grands regrets de ma vie est de n’avoir pas appris la musique et la pratique d’un instrument. C’est pourquoi je me suis, avec une discrétion quasi maladive, souvent approché des artistes. Je les ai regardés, admirés, absorbés littéralement.

Les musiciens ont quelque chose dans les yeux que l’on ne voit dans aucun autre regard. Ils sont transportés, magnifiés, transcendés. Cette lumière est sublime et communicative. N’ayant pu satisfaire cette ambition je me contente de persécuter le piano en composant des mélodies souvent simplistes mais parfois harmonieuses grâce aux conseils de mes amis Nathalie et Rudolph, qui m’ont encouragé avec pertinence et bienveillance.

Robert Kaddouch, que je connais depuis longtemps et dont j’admire la créativité, le talent, le dynamisme m’offre l’immense bonheur et me fait l’honneur incroyable, d’improviser sur certains de mes thèmes.

Il me fait ainsi entrer par le trou de la serrure, dans le cercle inestimable des compositeurs. »

Gérard Trémège

Gérard Trémège occupe depuis 2001 la fonction de maire de Tarbes,  ville de 45 000 habitants dans les Hautes-Pyrénées. Réélu pour un troisième mandat au premier tour des élections municipales en 2014, il est également conseiller régional et a récemment été élu Président de la nouvelle communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées.



Une autre belle rencontre, Gary Peacock à New York lors de l'enregistrement de deux albums dans les studios Avatar.

Produits associés

Accéder au site institutionnel Kaddouch Music